Notice Exemplaire

Retour Table des matières

___________________________

1 – Afficher un champ caché dans la notice exemplaire

Ajouter le champ « fond » :

En fait il y est déjà, mais masqué (car on s’en sert rarement). C’est le 997$o.
Tu peux l’afficher en cliquant sur le bouton “changer le masque” et en cliquant sur “aucun masque”.
Si tu veux modifier le masque pour que ce sous champ s’affiche systématiquement, il suffit de mettre 0 au lieu de 1 ici :

profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/catalogage/masques/biblio/unimarc_xs/xs_livre/parametres/champs/997/ss_champs/o/masquer

 Comme il y a plusieurs masques pour les différents types docs, il faut faire la même chose avec les autres masques :

profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/catalogage/masques/biblio/unimarc_xs/xs
profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/catalogage/masques/biblio/unimarc_xs/xs_cd
profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/catalogage/masques/biblio/unimarc_xs/xs_dvd
profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/catalogage/masques/biblio/unimarc_xs
/xs_revue_mere

2 – Création d’un nouveau type de code barre

Procédure pour les codes barres exemplaires. On utilisera la même procédure pour les codes barres lecteurs.
Ca se passe ici :

profiles/defaut/plugins/plugins/div/cab_2_infos/parametres/liste/   

Créez un  nœud du type :

 + exemplaire_2+ infos    
+ type => exemplaire
+ longueur => xx (remplacer par la longueur de vos CB)
+ prefixe => xxxx (remplacer par le préfixe des cb)

Ensuite si voulez que ça apparaisse dans le menu administration de WB, suivez cette manip que m’avait donnée Quentin:
Définir les nouvelles rubriques :

profiles/defaut/plugins/plugins/admin/admin_xs/quotas/rubriques

Tu peux t’inspirer des rubriques déjà créées. À chaque fois tu dois indiquer le titre, la description et l’emplacement du registre que ça modifie.
Ensuite, tu dois associer cette rubrique à un onglet. Pour les codes barres c’est là :

profiles/defaut/plugins/plugins/admin/admin_xs/quotas/onglets/cab/parametres/rubriques

Attention de bien utiliser la syntaxe avec « !! » qui permet de « brancher » un nœud du registre dans un autre.

3 – Création de nouvelles sections et types de documents

Allez  je m’y colle ! Cette question revenant très souvent voici dans le détail ma façon de procéder. Je l’ai fait à plusieurs reprises et n’ai constaté aucun problème depuis.
Nous allons voir comment créer un nouveau type doc. Pour les sections je n’ai jamais eu l’occasion de le faire mais on peut supposer que le principe reste le même.
Allons-y c’est un peu tordu pour des néophytes en gestion de sigb comme nous… où tout au moins comme moi :-).
Il va nous falloir agir dans un premier temps sur Waterbear et ensuite sur Bokeh pour assurer la concordance des données :

WATERBEAR

Connexion en admin
Création d’ un nouveau type de document, par exemple : livre en anglais
– roue crantée à gauche : onglet Administration / Liste du catalogue / type doc
– code et valeur : ENG / Livre en anglais
ENG sera donc notre code Waterbear pour le type doc livre en anglais
On va maintenant associer un code de bibli standard, le label, à notre code Waterbear ENG. Ce label sera utilisé dans Bokeh pour repérer les livres en anglais. Il doit donc être différent pour chaque type de doc.

profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/marcxml/convertir_code/exemplaire/rec995_type_doc/parametres/liste_codes

– colonne de gauche : sélectionner liste_codes puis croix verte ajouter un noeud en haut partie droite. Le noeud ainsi créé est appelé nouveau noeud et est sélectionner automatiquement
– colonne de droite : rentrez le label correspondant à votre nouveau type de doc à la place de nom du noeud  : dans notre exemple j’utiliserai : zu (les livres en anglais n’étant pas répertoriés j’utilise z=autre et u=indéterminé, l’important étant que ce label ne soit pas déjà utilisé par un autre type doc.
Se référer à l’image suivante extraite de la Recommandation 995 que vous trouverez à l’adresse suivante : http://softsbgp.free.fr/bibliotheque/Unimarc_995-2005.pdf page 6

valeur = ENG, notre code Waterbear
Ce qui nous donne, après avoir validé par clic sur le crayon mettre à jour ce nœud :

BOKEH

Se connecter au cosmogramme en admin. : http://mabib.fr/mon_nom/cosmogramme/
Les identifiants sont les mêmes que pour Bokeh
Pour pouvoir paramétrer un nouveau type doc il est indispensable de se connecter au cosmogramme en tant qu’administrateur.  Il faudra en faire la demande à  Quentin Chevillon.
Dans le cosmogramme :
– configuration / Variables / Codifications de base
– clic sur le cadenas types_ docs
– dans la liste ajoutez votre nouveau type de doc. Vous pouvez aussi remplacer un type existant, si celui-ci est inutilisé dans votre bibli, par le nouveau type doc.

Valider les modification

Nous allons maintenant faire correspondre les codes entre Bokeh et Waterbear
– Configuration / Profils de données
– Repérer la ligne Waterbear et clic sur crayon modifier / onglet Type de documents
– Repérer la ligne correspondant à votre nouveau type doc et remplissez-là avec vos propre label rentré dans Waterbear (je ne suis pas sûr que le z de Label serve à qqchose… mais ça fonctionne comme ça) :

Valider (1)
Valider (2)
Maintenant dans l’interface utilisateur vous devriez voir votre nouveau type doc dans la liste :

Dans notre exemple je n’ai rentré qu’un seul livre en Type de document : livre en anglais
ATTENTION : Pour que le nouveau type doc soit pris en compte dans Bokeh Il me semble qu’au moins une notice exportée depuis waterbear doit être concernée.

WATERBEAR

Si vous aviez déjà renté des documents avec votre nouveau type doc, pour que les nouveaux paramètres soient pris en compte par Bokeh vous pouvez soit :
– attendre… un ou deux jours
– pour une prise en compte immédiate : Accueil Waterbear / onglet traitement / traitement par lot ->type d’objet : biblio -> Traitement réindexer -> Valider. Attention traitement assez long suivant le nombre de notices

Voilà c’est fini ! J’espère ne rien avoir oublié ! Vous pouvez maintenant vérifier sur Bokeh en faisant une recherche utilisateur sur votre nouveau type doc…

4 – Ajouter un emplacement

Comment ajouter l’emplacement « Fic – Mangas » dans le menu déroulant des emplacements ?

Onglet Administration >> Listes du catalogage
Dans la liste déroulante sélectionnez emplacements
Ajouter votre nouvel emplacement

Associer la cote au nouvel emplacement :

Exemple : D’origine les cotes commençant par P sont associées à l’emplacement Fic – Policier, accessible avec la baguette magique à droite du champ emplacement.
Pour modifier cette association :

  • connexion Waterbear en admin
  • onglet administration. Menu déroulant administration
  • onglet divers. Wizard emplacement -> icône

Une fois dans le registre :

  • développer /else/ en cliquant sur le +
  • même chose pour /else/ suivant
  • clic sur P colonne de gauche. fPOL doit apparaître dans la fenêtre Valeur, colonne de droite
  • colonne de droite Nom du nœud taper la nouvelle cote, par exemple : RP
  • clic sur le crayon en 3 pour enregistrer la modif
  • clic en 4 sur la double flèche verte pour mettre le registre à jour

Maintenant l’emplacement Fic -Policier sera associé aux cotes commençant par RP

5- Autoriser les doublons d’exemplaire

profiles/defaut/plugins/plugins/catalogue/recherches/recherches_util/exemplaire/par_cab/parametres/param_recherche/criteres/00/##valeur_critere

qui a la valeur “cab”

Renommez la clef de “##valeur_critere” en “valeur_critere” (en enlevant les 2 signes dièse)

Je vous explique un peu à quoi ça sert.
Quand on scanne un code barre dans le ss-champ 997$a de la notice biblio ou dans le ss-champ 100$a de l’exemplaire, on active un wizard, c’est à dire un plugin spécifique paramétré dans le registre. Ce wizard va effectuer un certain nombre d’actions, parmi lesquelles le dédoublonnage (vérifier que le code barre n’a pas déjà été saisi.

Pour cela il appelle un autre plugin de recherche, dans lequel une équation de recherche est paramétrée. C’est cette équation que nous modifions de telle sorte qu’elle ne renvoie jamais rien. Les 2 dièses sont un code dans waterbear qui indique qu’on doit remplacer le contenu de la clef de registre par une variable correspondante : quand on a ##valeur_citere => cab et qu’on a saisi un code barre de 123 ça revient à mettre valeur_critere => 123

En enlevant les 2 dièses on indique à Waterbear, pour le dédoublonnage, de rechercher les exemplaires dont le code barre vaut “cab” : naturellement il n’y en aura jamais aucun, et donc vous pourrez créer autant de doublons que vous le souhaitez.

6 – Code-barres de la notice exemplaire

À quoi correspond le code-barres de la notice exemplaire ?

Le numéro d’exemplaire correspond au code barre que vous collez sur vos ouvrages ou simplement un numéro que vous inscrivez à l’intérieur de l’ouvrage. Pour faire du prêt, il est indispensable que chaque ouvrage soit identifié par un numéro unique.

Attention, dans Waterbear, les numéros d’exemplaire doivent tous conserver le même format pour que Waterbear puisse les différencier des code-barres lecteurs.

Le plus simple est de jouer sur la longueur des codes barres. Par exemple des codes barres de 5 chiffres pour les documents (de 00001 à 99999) et des codes barres de 4 chiffres pour les lecteurs (de 0001 à 9999).

Comme dit précédemment, il ne s’agit pas forcément de « vrais » codes barres. Ce peut être simplement un numéro inscrit au crayon sur la page de titre.

Le paramétrage des codes barres se fait dans l’administration :
Administration >> onglet codes barres. Indiquez la longueur des codes barres que vous souhaitez utiliser.

7 – Suppression d’une notice exemplaire

Dans la notice exemplaire cliquez sur la croix rouge dans la barre du haut pour supprimer l’exemplaire.
Cette action aura un impact selon que l’exemplaire a déjà été prêté ou non.

  • Si aucun prêt n’a été effectué, l’exemplaire est supprimé purement et simplement.
  • Dans le cas contraire, il est conservé (pour les stats) mais avec un statut « pilonné » non actif (il n’apparaît plus lors de la recherche).

Sur l’OPAC, il peut arriver que les exemplaires pilonnés apparaissent dans la base pendant quelques jours : la base d’afi-opac est synchronisée assez souvent avec la base de Waterbear pour les modifications et créations de notices, mais pas pour les suppressions : il faut attendre la mise à jour complète qui a lieu une fois par semaine.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer